ModeSecteurs

Une meilleure connaissance du secteur et plus d’agilité pour s’adapter aux tendances de la mode

Le retail de la mode a toujours été un secteur qui évolue rapidement, mais les tendances de la mode étaient relativement prévisibles avant. Aujourd’hui, elles ne le sont plus.

Les clients ne se contentent plus d’être des consommateurs passifs de la mode. Grâce à la technologie, ils aiment non seulement interagir avec les marques, mais également influencer les tendances en utilisant les canaux numériques avant, pendant et après leurs achats.

Instagram et autres réseaux sociaux dictent de plus en plus la tendance actuelle. Mais cela peut disparaître presque aussi vite. Pour cette raison, de nombreux designers et marques ont cessé d’essayer de prévoir les tendances saisonnières longtemps à l’avance.

See Now, Buy Now

À l’ère du « See Now, Buy Now », les clients s’attendent à une gratification immédiate et les vêtements peuvent être considérés comme « anciens » lorsqu’ils n’ont été portés que quelques fois. Selon McKinsey, les consommateurs achètent aujourd’hui 60% de vêtements en plus par rapport à il y a 15 ans. Mais ils ne les garderont que la moitié de leur temps.

Les retailers ont dû s’adapter à ce phénomène en réduisant les délais et en modifiant fréquemment les assortiments de leurs magasins – physiques ou Web. Les articles qui ne se vendent pas assez vite sont rapidement détournés vers le marché off-price .

Les leaders du fast-fashion ont poussé à l’extrême ce « besoin de rapidité ». Il faut deux semaines à Zara pour envoyer un de ses articles du studio de design à ses magasins; de son côté le britannique Topshop propose quotidiennement de nouveaux produits dans ses magasins.

Avec cette nouvelle dynamique dans la distribution du prêt-à-porter, l’idée de devoir prédire les tendances de la mode a perdu de son sens. Au lieu de cela, les marques et les retailers ont maintenant besoin d’aide pour étudier l’énorme quantité d’informations sur les tendances afin de pouvoir déterminer celles qu’ils pourront exploiter avec succès sur un marché spécifique et, espérons-le, identifier des thèmes plus durables qui ne disparaîtront pas du jour au lendemain.

Quatre grandes idées

Isabel Mesa, country manager de WGSN, un service britannique de prévision des tendances, qualifie ces thèmes de “Big Ideas”. Une de ces idées est de créer de meilleurs “basiques” de mode, qu’elle considère presque comme une réaction contre le fast-fashion chez les consommateurs à la recherche de “basiques” de meilleure qualité qui ne se démodent pas du jour au lendemain. «Ils veulent acheter moins et acheter des articles plus intemporels», dit-elle.

Une autre idée est la tendance New Casual. Le streetwear a saturé le marché et est désormais un incontournable de la « postmodern fashion », à tel point que la generation du millénaire n’ont pas peur de mélanger les articles bas de gamme avec haut de gamme.

La troisième grande idée de Isabel Mesa est la « Forgotten Demographics ». Les retailers du prêt-à-porter apprennent à cibler les consommateurs plus âgés, ils ont plus d’argent à dépenser dans la mode mais sont moins tolérants envers les vêtements de mauvaise qualité et s’attendent à un très bon service après-vente.

“Smart Sensibility “est la quatrième grande idée de WGSN, qui a repéré la croissance rapide du marché des vêtements de cérémonie puisque le nombre de travailleuses diplômées de l’enseignement supérieur augmente en Europe, en Asie et aux États-Unis.

La fin du Fast Fashion?

« Ce n’est pas la fin du fast fashion, pas du tout. Mais nous assistons à un changement », a déclaré Isabel Mesa. En particulier, les jeunes consommateurs, elle les appelle « Empower Up! Generation », se soucient de la transparence, de l’éthique et de la durabilité des articles de mode. Ainsi, même s’ils continueront à faire des achats impulsifs, ils voudront aussi acheter des articles qui reflètent leurs valeurs.

Pour satisfaire les besoins complexes et en constante évolution des consommateurs de mode actuels, les retailers doivent intégrer la transformation numérique à toutes les étapes du parcours client. Ce faisant, ils peuvent détecter les tendances plus rapidement, améliorer la rapidité de mise sur le marché et veiller à ce que leurs activités online et offline fonctionnent de manière transparente dans le cadre d’une stratégie cohérente de commerce omnicanal.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages d’Openbravo pour les retailers de la mode? Regardez notre webinaire à la demande, Omnicanal : leader ou suiveur ? Retailers de la mode : faites votre choix !

Similar Posts:

Previous post

OUTLET PC adopte Openbravo pour augmenter l’agilité et l’intégration de ses activités

Next post

Metal Supermarkets augmente ses revenus et son excellence opérationnelle avec le Cloud

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *