Tendances

Les magasins s’associent avec les « Digital Natives » pour atteindre le succès omnicanal

2 min read

Pour de nombreuses marques nées numériques, un site Web pointu a suffi pour gagner des clients fidèles et établir leur part du marché, mais il y a de bonnes raisons qu’ils investissent également dans des emplacements physiques au cours des cinq prochaines années.

Pour les « natifs numériques » qui souhaitent devenir physiques, les pop-up stores sont une option intéressante car elles génèrent une notoriété de la marque et évitent les coûts des baux à long terme. Cependant, pop-up stores sont transitoires et peuvent être coûteux. Les showrooms tirent le meilleur parti de leur espace de vente en gardant la majeure partie de leur inventaire hors site, mais ils risquent de perdre des ventes si le stock n’est pas disponible.

Mais une troisième option est en train d’émerger qui pourrait bénéficier autant au magasin qu’aux « Digital Natives »: un retail «agrégé» qui les aide à développer leur présence physique, mais bénéficie également de la data-centricité des marques en ligne.

L’avantage physique

Certains soutiennent que l’objectif des marques nées numériques sera toujours physique. En effet, la vente au détail physique représente toujours environ 85% des achats et présente d’autres avantages par rapport à un modèle en ligne pure-play.

Les coûts d’expédition élevés, la publicité numérique étendue et un environnement axé sur les promotions peuvent mettre un réel frein aux bénéfices des retailers en ligne uniquement. Et les magasins peuvent faire ce que les sites Web ne peuvent pas : créer des expériences de marque immersives et se connecter à un niveau plus granulaire avec les communautés et les clients locaux.

L’avantage numérique

Cependant, les marques nées numériques ont un avantage sur leurs concurrents physiques en ce sens qu’elles disposent généralement de données clients plus riches, utilisées pour prendre de meilleures décisions commerciales, fournir une meilleure personnalisation et, finalement, améliorer l’expérience en magasin.

Les retailers nées numériques sont déjà centrés sur les données, ce qui les rend mieux équipés pour prédire les besoins et les désirs des clients. En règle générale, ils ne nécessitent pas autant d’espace au sol, car ils disposent déjà d’une chaîne d’approvisionnement numérisée capable d’exécuter le traitement omnicanal. En fait, ces deux capacités fondamentales sont exactement ce dont les magasins ont besoin pour offrir aux clients la flexibilité et la personnalisation omnicanale, à la fois dans le magasin et en ligne.

La naissance de la boutique multimarque Native Digital

Nous assistons à une nouvelle tendance où les «agrégateurs de vente retail», des magasins comme B8ta, Brandbox et Showfields offrent un espace pour les marques nées numériques. C’est un peu comme un modèle de « magasin dans un magasin », mais plus encore comme un partenariat où les marques nées numériques sont une introduction plus créative et finalement évolutive dans le monde de la vente retail physique. Peut-être que plus de retailers considéreront les avantages de leur consacrer de l’espace à l’avenir.

Ce modèle commercial hybride est une tendance qui se poursuivra probablement, et que vous soyez un retailer physique cherchant à améliorer votre offre avec des marques numériques ou que vous soyez un natif numérique souhaitant s’installer dans un agrégateur de vente retail, les deux ont le même objectif : omnicanal transparent vente retail. De plus, le fait de disposer d’une plateforme de vente retail flexible basée sur le cloud facilitera le partage des données et offrira une meilleure expérience en magasin et en ligne, pour les deux.

 

Pour en savoir plus, visitez notre page pour Openbravo Commerce Cloud ou faites un tour de produit.