ÉvénementsTendances

LES INITIATIVES OMNICANALES PRIMORDIALES POUR LES RETAILERS D’ICI 2020

De nombreux retailers réalisent aujourd’hui que leurs méthodes pour gérer les stocks et exécuter les commandes ne leur permettent pas de rester compétitifs dans le climat actuel du retail.

En 2018, Amazon a réalisé 35 milliards de dollars de ventes retail à travers les États-Unis, soit l’équivalent d’environ 7 700 magasins.
Beaucoup de retailers se sont eux aussi transformés en e-tailers face à la menace de l’Ecommerce, généralement en installant une plate-forme Ecommerce sur leurs systèmes et processus de back-end existants, conçus bien entendu principalement pour la vente au détail en magasin.

Les acheteurs omnicanaux sont plus exigeants que les acheteurs traditionnels. Ils s’attendent à de la commodité, c’est-à-dire à la possibilité d’acheter, de payer, de recevoir et de retourner les articles en utilisant la méthode ou le canal qu’ils préfèrent. Ils s’attendent à de la rapidité, qu’il s’agisse du processus de commande sur le site Web ou lorsqu’ils font la queue pour payer au point de vente. Enfin, ils attendent un traitement personnalisé. L’explosion du commerce mobile a également ajouté un nouveau canal de commerce numérique à prendre en charge.

Pourquoi les retailers ont besoin d’une technologie omnicanale ?

Les clients disposent de plus d’options d’interaction, mais la multiplication des systèmes conçus pour prendre en charge ces différents types d’interaction peut entraîner une expérience d’achat décousue ainsi qu’une grande complexité, des inefficacités et des coûts supplémentaires s’ ils ne sont pas bien intégrés. Gartner souligne que les principaux obstacles technologiques auxquels les retailers sont aujourd’hui confrontés sont l’optimisation de l’Ecommerce en tant que canal de croissance et la consolidation des silos de canaux.

Les objectifs d’un retailer faisant le choix de l’omnicanal sont donc d’unifier les expériences clients sur les canaux physiques et numériques, d’utiliser la technologie pour intégrer les processus et systèmes jadis disjoints, et d’offrir aux clients une expérience plus pratique et plus personnalisée.

Le modèle omnicanal a eté testé

L’adoption d’une stratégie omnicanale nécessite une transformation et une intégration numériques complètes pour l’entreprise, cela prend du temps et de l’argent ; ce qui explique probablement pourquoi il existe aujourd’hui un certain scepticisme à l’égard de l’omnicanal.

Toutefois, selon le groupe Gartner, les retailers considèrent le renforcement des initiatives omnicanales comme l’une de leurs principales priorités pour les 18 prochains mois. En fait, 58% des ventes retail aux États-Unis seront affectées numériquement d’ici 2023, ce qui signifie que ces ventes se feront en ligne ou en magasin, mais seront de toutes façons influencées par les technologies numériques.

Une solution retail moderne et omnicanale surmonte les inconvénients des systèmes silos, à commencer par la possibilité de localiser vos stocks où qu’ils soient dans votre réseau de magasins et d’entrepôts avec une précision à 100%.

Les retailers doivent profiter de la technologie pour accroître leur agilité, introduire de nouveaux scénarios omnicanaux et accélérer les opérations s’ils souhaitent améliorer l’expérience en magasin et intégrer avec succès les mondes numérique et physique, c’est ça l’omnicanal après tout !

Vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont une solution retail omnicanale peut vous aider à tirer parti de la croissance des canaux numériques et physiques? Inscrivez-vous pour regarder notre webinaire gratuit, « L’approche omnicanale: est-elle déjà dépassée? »

Similar Posts:

Previous post

Metal Supermarkets augmente ses revenus et son excellence opérationnelle avec le Cloud

Next post

Openbravo Met en Place la Nouvelle Expérience de Toys ‘R’ Us

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *